Défi défilé du mois de juin : Hector, l’aventurier de Petit Patron

On clôture aujourd’hui ce défi défilé du mois de juin à la recherche du pantalon parfait pour passer l’été avec le quatrième patron de la sélection de juin : le pantalon Hector de la marque Petit Patron.

C’est le deuxième modèle de Petit Patron que je couds (pour lire l’article, c’est par ici).

La méthode reste la même, à ceci près que les schémas de montage ont été remplacés par des photos explicatives, ce qui n’est pas pour me déplaire. C’était d’ailleurs ce que j’avais souligné lors de mon premier test sur cette marque et j’avoue que les instructions sont ainsi bien plus faciles à comprendre.

Dans l’ensemble, Hector est un pantalon d’été, un poil baroudeur aux allures de saroual. Il est élastiqué à la ceinture et revêt deux grandes poches de chaque côté des hanches. Des liens à nouer viennent terminer l’attitude débonnaire du modèle en s’insérant dans deux boutonnières sur le devant de la ceinture.

Pour le montage, RAS. Tout est parfait clair et bien expliqué. Ce modèle conviendra assurément aux débutants.

J’ai choisi de coudre l’option B avec les bracelets aux chevilles.

Voici ce que cela donne.

Test qualité :

  • Facile et rapide à réaliser : oui, environ 2 heures 30
  • Économique : nécessite à minima un élastique de 4 cm de large (entre 64 et 95 cm en fonction de la taille choisie) et un cordon (soit un lacet, soit un cordon fait main pourra convenir)
  • Confortable pour la maison : oui
  • Esthétique du modèle : non, ce n’est pas du tout un pantalon à sortir au boulot ou en soirée
  • Casual : a voir (à porter avec baskets ou sandales )
  • Pour dormir : oui

Pour vous procurez le patron, c’est par ici, coût du patron pdf 10,50€.

Bon, il est grand temps de vous dévoiler mon coup de cœur de ce défi défilé de juin.

And the winner is …

Philippe de Coralie Bijasson

J’ai juste adoré coudre ce modèle ! D’ailleurs je pense que je vais pas tarder à récidiver car il est mode et confortable à la fois. De plus, il est très facile à coudre.

Pour lire ou relire mon test Philippe, c’est par ici.

À bientôt pour un nouveau défi avec Mi Couturette

Défi défilé du mois de juin 2020 : Philippe, le partenaire idéal de l’été par Coralie Bijasson

Pour cette troisième étape de ce défi défilé du mois de juin 2020, je vais être brève. Brève oui, car je pense avoir trouvé le partenaire idéal pour passer l’été.

Son nom est Philippe.

J’ai cousu trois exemplaires de ce pantalon ample, confort et distingué à la fois, signé par la créatrice de patron Coralie Bijasson.

Pour le premier, j’ai suivi les indications de mesure à la lettre en prenant en considération mon tour de hanche. Le résultat n’a pas été très concluant. En effet, je veux bien que le modèle se veut ample, mais là je ressemblais à un sac à patate.

Soit dit en passant, la taille est idéale pour un bas de pyjama si l’on veut se sentir très à l’aise.

Bref. J’ai donc repris le modèle à la taille en dessous (ma taille du commerce). En avant ! J’ai réduis la hauteur du pantalon de 12 cm. Oui, mais pas n’importe comment.

Pour ce faire, j’ai tracé sur mon patron une ligne verticale qui représente le milieu de ma jambe. Puis, à la perpendiculaire, j’ai dessiné deux lignes horizontales pour la ligne d’entrejambe et celle du genoux. Pour les repérer, c’est facile, elles sont mises en évidence sur le patron. Ensuite, à partir de la ligne de genoux, j’ai marqué un point à 12cm vers la cheville sur la ligne verticale. J’ai replié le papier sur ce repère et a reporté ce pliage sur la ligne de genoux de manière à raccourcir la hauteur de ma jambe.

Ce deuxième essai a été très concluant. Sauf qu’il fallait cette fois raccourcir la hauteur de ceinture du haut de mon pantalon. J’ai donc répété la même opération que pour la hauteur de jambe en prenant appui sur la ligne d’entrejambe.

Et voilà !

Pour varier les plaisirs, on peut couper soit dans du coton (premier essai), soit dans de la viscose (deuxième modèle). Les pantalons en sont complètement différents. Aussi, on peut poser un élastique à la ceinture ou utiliser un cordon en posant deux œillets sur les devants.

Concernant le montage : un vrai bonheur. Ce modèle conviendra assurément aux plus débutants d’entre nous.

En plus du « kit de survie » qui propose un pas à pas schématisé du montage, la créatrice propose un tuto vidéo sur sa chaîne YouTube.

Si vous aussi, vous souhaitez vous lancer dans l’aventure « Philippe », vous ne serez absolument pas déçu(e)s.

Test qualité :

  • Facile et rapide à réaliser : oui, environ 2 heures
  • Économique : nécessite à minima un élastique de 3 ou 4 cm de large
  • Confortable pour la maison : oui
  • Esthétique du modèle : oui
  • Casual : oui (à porter avec baskets ou talons)
  • Pour dormir : oui

Pour trouver le patron, cliquez ici : patron pochette à 12,50€ et patron PDF à 8€.

Dans le prochain épisode : la dernière étape du défi défilé du mois de juin avec le pantalon Hector de la marque Petit Patron

Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer